2011

 

 

« Une des plus belles choses qui me restent de cette formation: la beauté de nos différentes énergies à travers ce langage commun. »
– Sarah Bronsard

Portraits des candidates de la toute première édition du programme Paso a Paso, qui s’est tenu en janvier 2011.

Sarah Bronsard

Prenant racine dans une carrière de peintre, et plus largement par la suite en arts visuels et numériques, Sarah Bronsard trouve son terrain le plus fertile dans la danse. Elle se passionne pour le flamenco depuis 2003 et suite à l’obtention d’un baccalauréat en nouveaux médias (Concordia et Paris 8) en 2009, elle se forme en danse contemporaine au Québec et en France. Elle participe à l’édition 2010-2011 du cursus Transforme-Se Prolonger à l’Abbaye de Royaumont (France) où elle collabore avec différents chorégraphes et compositeurs d’électro-acoustique. Elle participe également à diverses activités de la compagnie de flamenco la Otra Orilla, dont la première édition de Paso a Paso en 2011. Sa première production chorégrpahique 4kg est présentée en juin 2012 au Studio 303 et au M.A.I. dans le cadre du festival FRINGE, ce qui lui vaut le prix «meilleure création originale» donnée par le Cirque du Soleil et une nomination pour le prix «Bouge d’Ici – Chorégraphie, Chorégraphe le plus prometteur». Sa nouvelle pièce en cours de création, Ce qui émerge après (4kg), a été sélectionnée par le diffseur Tangente pour partir en tournée internationale en mai 2014 dans le cadre de la tournée Dance Roads.

Aurélie Brunelle

Aurélie aime le mouvement. De la danse haïtienne au ballet classique, du hip-hop à la danse contemporaine, elle cherche à extérioriser ce qui semble avoir toujours dansé en elle. Sa rencontre avec le flamenco en 2001 est déterminante. Formée d’abord à Montréal, elle multiplie les séjours en Espagne, en passant par Cuba et le Mexique pour apprendre auprès de Manuela Carpio, Fuensanta la Moneta et Israel Galvan et autres. Aurélie danse dans différentes formations, notamment au sein de la compagnie La Otra Orilla (HomoBLABLAtus, Unplugged), dans l’oeuvre Danse Lhasa Danse sous la direction de Pierre-Paul Savoie (chorégraphies de Myriam Allard) et pour les performances du projet Clown Tragique de l’artiste sonore Jonathan Parant avec lequel elle présente le fruit d’un travail en collaboration dans le cadre du festival flamenco de Montréal en 2015. Aurélie obtient son baccalauréat en chorégraphie de l’Université Concordia en 2014. Elle travaille présentement pour la chorégraphe Micheline Piché, enseigne et pratique le flamenco à son compte à Montréal.

Yelitza Garcia

Yelitza débute la danse à l’âge de 4 ans dans son Venezuela natal. Elle se forme alors au jazz, à la comédie musicale et à la claquette. En 2001, elle découvre le flamenco et fait ses premiers pas auprès Carolina Escalante et Daniela Tugues à Caracas. Elle poursuit parallèlement sa formation en jazz et claquettes et débute sa carrière comme professeure de danse. De 2008 à 2009, elle danse au sein des troupes professionnelles de flamenco au Venezuela et participe à de nombreuses productions, avant d’emménager à Montréal en juin 2009. S’en suivront de nombreux stages intensifs au Broadway Dance Center ainsi que au Centre du Flamenco Amor de Dios, à Madrid, où elle complète le « 2ième cycle dédié à la formation de la danse du flamenco » en mars 2012, de la main de reconnus maestros comme La Truco, Nuria Truco, Alfonso Losa, Maria Juncal et Carmela Greco. En 2009 elle rejoint l’équipe d’enseignants de l’école de danse San Tropez où elle donne des cours de danses latines jusqu’à l’automne 2013. En 2010, elle devient professeure de flamenco au studio PLEAMAR. C’est dans l’année 2011 qu’elle est sélectionnée pour faire partie de la première édition de Paso a Paso, mentorat de la compagnie d’art flamenco La Otra Orilla. À partir de 2012 elle danse au sein de formations flamencas montréalaises telles que El Hispalis, Los Chiringuitos et Pasion Flamenca.

Alexandra Talbot

Alexandra Talbot a reçu sa formation en danse classique au Conservatoire de Danse de Montréal. Elle voyage ensuite au Mexique et à Cuba afin de se produire comme danseuse et étudier les danses latines, l’afro cubain et le contemporain. C’est à l’âge de 18 ans qu’Alexandra découvre le flamenco et décide de plonger dans cette riche et complexe forme d’art. Elle voyage en espagne pour se rapprocher des racines flamenco où elle étudie à Grenade et à Seville avec des maîtres tels Belen Maya, Andres Marin, Carmen Ledesma, Rafael Campallo, Ursula Lopez, Chloé Brulé et Andres Pena ainsi que le chant avec Espéranza Fernandez. En 2011, elle est sélectionnée pour le programme intensif de mentorat dirigé par Myriam Allard à Montréal. En 2013, elle crée avec Lia Grainger FIN DE FIESTA, un groupe de flamenco dit traditionnel. La même année, elle se joint aussi à Ventanas, un groupe de musique du monde, comme danseuse principale. Aujourd’hui, voyageant entre l’Espagne, le Canada, les États Unis et le Mexique, elle danse dans de divers tablaos et autres évènements artisitiques. Elle donne aussi des cours et stages dans ces deux pays.

LA FORMATION – Le travail en studio en photos:

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :